Presse

Interview of the artist in residency Claire Pasquier

"There are a thousand ways to envisage participatory practices"

OPERABASE PAGE FACEBOOK

Stéphane Gilbart
Conseiller au Grand Théâtre de Luxembourg
Trésorier de l’Association Internationale des Critiques de Théâtre : AICT-IATC Membre de la Presse Musicale Internationale - PMI
Luxemburger Wort
Journal de bord (de scène) : www.facebook.com/stephane.gilbart www.operabase.com
www.crescendo-magazine.be

VU ET ENTENDU
« Le Furieux » - TalentLAB - Grand Théâtre de Luxembourg.

Claire Pasquier (concept, dramaturgie, mise en scène) prône une création collective, celle qu’elle développe avec (...) le collectif La Meute. Leur projet : une œuvre librement inspirée du monologue « Onysos le furieux » de Laurent Gaudé. A Luxembourg, elles ont proposé l’esquisse de deux de ses épisodes. Mais ce qui est remarquable, c’est que le travail collectif de La Meute n’existe réellement que s’il se complète d’une autre participation collective : c’est un projet « avec un processus de création participatif » : « Que vous ayez une expérience scénique ou pas, que vous soyez musiciens ou pas, vous êtes les bienvenus pour créer cet opéra avec nous ». C’est ce qui a été fait... et bien fait, en à peine quelques jours efficaces de préparation, de cohésion, d’expression. Les voix des « participants » s’élèvent et résonnent en écho, en contrepoint, en support à celle de la soliste ; ils sont aussi les interprètes d’une étonnante symphonie, par ses instruments, ses sons et ses odeurs... une symphonie pour grille-pains. Mais on l’aura compris, le talent de Claire Pasquier et de ses camarades va bien au-delà d’une « bonne idée » (photo Bohumil Kostohryz)

claire

pasquier